Il arrive que l’on se sente vraiment bien avec soi-même et avec le monde tout autour; lorsque c’est le cas, on se sent souvent génial, invincible, parfait et sensationnel. Ces sentiments de bonheur peuvent aussi avoir un effet positif sur notre entourage.
L’élément sans doute le plus important à noter est qu’il DEMEURE une différence entre la consommation et la toxicomanie. Ceci s’applique à toutes les populations, y compris aux hommes gais!
La stigmatisation face au VIH fait référence à la honte, à la peur, aux préjugés, à la discrimination et à la culpabilité qui est caractéristique de la communauté gaie et de l’ensemble de la population. Elle nuit à la santé et au bien-être des hommes gais, tant des séropositifs que des séronégatifs
La bisexualité existe réellement! Certains hommes et certaines femmes sont attirés par d’autres personnes, peu importe leur sexe. La bisexualité peut exister, et existe réellement, partout – le problème, c’est que certains sentent qu’ils ne peuvent pas en parler ou s’y identifier en raison des mythes et des idées fausses au sujet de la bisexualité
La transphobie a été décrite comme « la crainte irrationnelle, l’aversion ou la discrimination contre des personnes dont le sexe social, l’apparence ou les comportements s’écartent des normes sociales ».
Toutes les attitudes négatives pouvant mener au rejet et à la discrimination, directe et indirecte, envers les gais, les lesbiennes, les personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres, ou à l’égard de toute personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforment pas aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité.
Plusieurs personnes trans subissent de la discrimination par rapport à leur identité ou à leur expression de genre. C’est ce qu’on appelle la transphobie. Elle inclut tant la violence verbale et physique que l’agression sexuelle.
Il est ESSENTIEL que, en tant qu’hommes gais, nous ayons accès à des informations sensées, sexy et sans jugement qui tiennent compte de nos besoins et qui répondent à TOUT ce ne nous sommes – esprit, corps et communauté…
Être bien, heureux, confiant et fier de son corps, de sa tête, de sa vie sexuelle, de ses amis, de ses amants et de sa famille est essentiel, même si ces objectifs sont parfois difficiles à atteindre et à maintenir.
La dépression et l’anxiété sont très courantes chez les hommes gais et les raisons les plus fréquentes sont l’omniprésence de l’homophobie, de la biphobie et de la transphobie, ainsi que la honte et la culpabilité qui s’en suivent.

Blogues en vedette

En Ontario, on entend par « services de santé » les services qui font la promotion de la santé, prév
La biologie se rapporte aux éléments qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur de notre corps.
De nombreuses recherches indiquent l’existence d’un rapport entre l’homophobie, la violence, le harc
Nous, les hommes gais, formons un groupe résilient. Nous en sommes conscients, et nous devrions pren
Bon nombre des lieux de rencontre dont nous disposons pour établir des contacts entre nous ont été c
D’après une étude qui a été menée en 2008, les revenus annuels des hommes gais sont inférieurs de 12

Poser un question

Curieux? Posez-nous une question

Q&R

Venir bientôt

Twitter

Q&R

Venir bientôt
Copyright © 2017 Gay Men's Sexual Health Alliance. All Rights Reserved.