Homophobie





Source : Fondation Emergence (IDAH)
Toutes les attitudes négatives pouvant mener au rejet et à la discrimination, directe et indirecte, envers les gais, les lesbiennes, les personnes bisexuelles, transsexuelles et transgenres, ou à l’égard de toute personne dont l’apparence ou le comportement ne se conforment pas aux stéréotypes de la masculinité ou de la féminité. Sont considérées comme des variantes de l’homophobie :

  • la biphobie : aversion envers la bisexualité ou envers les personnes bisexuelles;
  • la gaiphobie : aversion envers les hommes gais ou envers l’homosexualité masculine;
  • la lesbophobie : aversion envers les femmes lesbiennes ou envers l’homosexualité féminine.

 

Aussi…. L’hétérosexisme est une croyance voulant que tout le monde soit hétérosexuel et que l’hétérosexualité soit la seule voie acceptable. Cette croyance, qui repose sur la notion de la norme de la majorité, est souvent à l’origine de l’homophobie.

L’homophobie se manifeste sous différentes formes. Elle est tantôt consciente, tantôt inconsciente, voire intériorisée.

  • L’homophobie d’attitude – Sentiment ou opinion voulant que les personnes homosexuelles soient anormales ou malades.
  • L’homophobie hétérosexiste – Fausse croyance voulant que tout le monde soit hétérosexuel ou que l’hétérosexualité soit la seule voie valable. Cette croyance repose sur la notion de norme de la majorité.
  • L’homophobie du langage – Langage comportant un vocabulaire et des expressions allant de la plaisanterie à l’injure.
  • L’homophobie interpersonnelle – Manifestation non verbale d’inconfort, d’insécurité ou de peur au contact des personnes homosexuelles.
  • L’homophobie institutionnelle ou systémique – Pratique institutionnelle érigée en système où les personnes homosexuelles sont défavorisées.
  • L’homophobie d’intérêt – Attitude des personnes qui s’intéressent à l’orientation homosexuelle à des fins pécuniaires ou personnelles et qui refusent toute association à l’homosexualité.
  • L’homophobie intériorisée – Forme d’homophobie, souvent inconsciente, résultant de l’éducation et des valeurs transmises par la société. Les personnes homosexuelles ne sont pas à l’abri de cette forme d’homophobie, ayant reçu la même éducation que tous et ayant été influencées par les mêmes valeurs de la société.
  • L’homophobie passive ou par omission – Attitude passive qui consiste à ne rien dire ou à ne rien faire devant un comportement homophobe, alors que la situation voudrait que l’on intervienne pour y mettre fin.
  • L’homophobie violente – Manifestation extrême de l’homophobie qui conduit à la violence, allant de l’agression verbale jusqu’au crime haineux.

 

REMARQUE : Si vous avez été victime d’homophobie, il est important d’en parler et de chercher de l’aide ou du soutien – nous sommes conscients que ce n’est pas toujours facile!

Avez-vous entendu parler de la Journée internationale contre l’homophobie? Elle a lieu le 17 mai de chaque année et plusieurs organismes de services pour les personnes atteintes du sida et groupes LGBTQ locaux organisent des événements. Visitez le : http://www.homophobiaday.org

Blogues en vedette

En Ontario, on entend par « services de santé » les services qui font la promotion de la santé, prév
La biologie se rapporte aux éléments qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur de notre corps.
De nombreuses recherches indiquent l’existence d’un rapport entre l’homophobie, la violence, le harc
Nous, les hommes gais, formons un groupe résilient. Nous en sommes conscients, et nous devrions pren
Bon nombre des lieux de rencontre dont nous disposons pour établir des contacts entre nous ont été c
D’après une étude qui a été menée en 2008, les revenus annuels des hommes gais sont inférieurs de 12

Poser un question

Curieux? Posez-nous une question

Q&R

Venir bientôt

Twitter

Q&R

Venir bientôt
Copyright © 2019 Gay Men's Sexual Health Alliance. All Rights Reserved.