Biphobie





La bisexualité existe réellement! Certains hommes et certaines femmes sont attirés par d’autres personnes, peu importe leur sexe. La bisexualité peut exister, et existe réellement, partout – le problème, c’est que certains sentent qu’ils ne peuvent pas en parler ou s’y identifier en raison des mythes et des idées fausses au sujet de la bisexualité... par exemple :

Les hommes bisexuels sont simplement confus et devraient avouer leur homosexualité :
Les gens sont rarement « confus » par rapport à leurs sentiments d’attraction ou de désir. Tous, à un moment ou à un autre, peuvent être confus au sujet de certains aspects de leur vie; cette réalité n’est pas plus prononcée chez les hommes bisexuels. Bien sûr, ils peuvent démontrer une certaine hésitation à annoncer ouvertement leur bisexualité, mais ceci tient davantage des attitudes négatives et des jugements de l’entourage que de leurs sentiments.

Les hommes bisexuels sont simplement cupides :
Qu’est-ce que la cupidité? On ne dirait pas de quelqu’un qu’il est cupide ou avare parce qu’il aime à la fois le gâteau au chocolat et la salade de fruits! La cupidité ne consiste pas à désirer ou à être attiré par plus d’une chose; il s’agit d’une attraction excessive. Certains semblent avoir de la difficulté à faire la différence entre l’attirance envers plus d’un sexe et l’attirance envers tout le monde. Ce serait un peu farfelu autrement; c’est comme si l’on disait que toutes les lesbiennes et tous les hommes hétéros sont attirés par toutes les femmes, ou que toutes les femmes hétéros et tous les gais sont attirés par tous les hommes. La bisexualité ne concerne pas le « tout », mais bien le « divers » (extrait de « The Bisexual Index »).

La bisexualité implique une attirance égale envers les hommes et les femmes :
Certains bisexuels préfèrent des partenaires androgynes, d’autres non. Certains aiment beaucoup les différences entre les sexes, d’autres ne les voient même pas. Certains sont attirés par environ 5 % de personnes d’un sexe et 60 % des personnes de l’autre – et il n’est pas nécessaire que ce ratio soit de 50/50 ou que le total soit de 100 %. Il y a aussi des bisexuels qui croient que de parler d’une attirance envers deux sexes est réducteur. La sexualité ne se décrit pas en noir ou blanc, et le spectre entre l’homosexualité et l’hétérosexualité n’est pas constitué de tons de gris non plus (extrait de « The Bisexual Index »).

Les bisexuels ne parviennent simplement pas à être monogames :
Avoir une attirance envers des gens divers ne signifie pas être infidèle. Certaines personnes sont attirées par plus d’un sexe; d’autres le sont par plus d’une couleur de peau, d’une taille, d’une silhouette, d’un groupe d’âge ou d’un style. Un homme hétéro attiré à la fois par les petites et les grandes femmes serait-il incapable d’être fidèle à sa copine de grande taille? Une femme lesbienne attirée à la fois par les musiciennes et les ingénieures serait-elle incapable de s’investir dans une relation avec une guitariste?

Comment combattre la biphobie?

  1. Parlez de la biphobie lorsqu’on discute d’homophobie; il existe des liens et des relations entre les deux.
  2. L’ignorance est la source des préjugés – certains croient qu’il est préférable d’être ouvert et honnête, mais seulement si on peut le faire de façon sécuritaire!
  3. Prenez position contre la négativité et les stéréotypes.
  4. Brisez les mythes.
  5. Soutenez-vous les uns les autres.
  6. Mettez fin à l’humiliation si vous en êtes témoin.

 

L’enquête nationale sur le climat scolaire d’EGALE a été effectuée entre 2007 et 2009 et a interrogé plus de 3 700 élèves à l’échelle du Canada. Le rapport de l’enquête produit en 2011 a révélé les données suivantes :

Harcèlement physique à cause du fait d’être LGBTQ
26 % des jeunes bisexuelles
12 % des jeunes bisexuels

Rumeurs ou mensonges au sujet du fait d’être LGBTQ
56 % des jeunes bisexuelles
37 % des jeunes bisexuels

Absentéisme à cause du sentiment d’insécurité
29 % des jeunes bisexuelles
19 % des jeunes bisexuels

Blogues en vedette

En Ontario, on entend par « services de santé » les services qui font la promotion de la santé, prév
La biologie se rapporte aux éléments qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur de notre corps.
De nombreuses recherches indiquent l’existence d’un rapport entre l’homophobie, la violence, le harc
Nous, les hommes gais, formons un groupe résilient. Nous en sommes conscients, et nous devrions pren
Bon nombre des lieux de rencontre dont nous disposons pour établir des contacts entre nous ont été c
D’après une étude qui a été menée en 2008, les revenus annuels des hommes gais sont inférieurs de 12

Poser un question

Curieux? Posez-nous une question

Q&R

Venir bientôt

Twitter

Q&R

Venir bientôt
Copyright © 2019 Gay Men's Sexual Health Alliance. All Rights Reserved.