Consommation





L’élément sans doute le plus important à noter est qu’il DEMEURE une différence entre la consommation et la toxicomanie. Ceci s’applique à toutes les populations, y compris aux hommes gais!

Certains d’entre nous consomment des drogues pour planer. D’autres utilisent des drogues pour augmenter leur plaisir sexuel. D’autres encore s’adonnent au PnP (Party and Play), c’est-à-dire baiser sous l’influence de drogues comme l’ecstasy et les méthamphétamines. Et il en est aussi qui prennent des médicaments pour augmenter leurs érections en plus de ces drogues par crainte de bander mou. Les poppers (des solvants comme le nitrite de pentyle) sont inhalés à partir de petites bouteilles pendant les relations. Ceux qui en prennent le font pour mieux performer ou pour se détendre en vue des relations anales, mais certains les évitent pour ne pas risquer de perdre leur érection.

Lorsqu’il est question d’améliorer le plaisir sexuel, personne ne s’y connaît mieux que les hommes gais. Mais si vous regrettez en fin de compte ce que vous avez fait pendant que vous étiez saoul ou gelé, le plaisir n’y est plus. Alors, voici quelques conseils pour demeurer en contrôle lorsque vous consommez :

  1. Il est risqué de mélanger l’alcool et certaines drogues.
  2. N’ayez pas peur de poser des questions avant d’essayer une drogue.
  3. Les effets secondaires et ceux du sevrage (le « down ») peuvent être différents d’une personne à l’autre.
  4. Soyez prévoyant : si vous voulez combiner le PnP et des stratégies de réduction des risques comme le condom et le lubrifiant, emportez ceux-ci avec vous – sachez le demander/insistez.
  5. Prévoyez aussi du temps pour récupérer quand vous faites la fête.
  6. Certaines drogues ont des effets indésirables précis lorsqu’elles sont consommées avec des médicaments anti-VIH; assurez-vous de les connaître.
  7. Connaissez votre dealer.
  8. Ne partagez pas le matériel si vous sniffez ou si vous vous piquez.
  9. Vous êtes séropositifs et sous médication? Votre foie peut en prendre un coup, alors faites attention à ce que vous prenez.
  10. Posez-vous la question et n’oubliez pas pourquoi vous consommez ces drogues – si vous sentez que vous perdez le contrôle, demandez de l’aide!

 

Pour en savoir plus : www.thesexyouwant.ca

Soyez à l’affût de faits saillants ou importants au sujet des hommes gais et de leur consommation à travers la province grâce au sondage Sexe au présent, à l’origine pensé et conçu par le Community Based Research Centre de Vancouver, C.-B.…

Jetez aussi un œil à cette toute nouvelle campagne de nos amis de Vancouver du Health Initiative for Men (HiM) intitulée « The High Life » (en anglais seulement) http://checkhimout.ca/highlife

Blogues en vedette

En Ontario, on entend par « services de santé » les services qui font la promotion de la santé, prév
La biologie se rapporte aux éléments qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur de notre corps.
De nombreuses recherches indiquent l’existence d’un rapport entre l’homophobie, la violence, le harc
Nous, les hommes gais, formons un groupe résilient. Nous en sommes conscients, et nous devrions pren
Bon nombre des lieux de rencontre dont nous disposons pour établir des contacts entre nous ont été c
D’après une étude qui a été menée en 2008, les revenus annuels des hommes gais sont inférieurs de 12

Poser un question

Curieux? Posez-nous une question

Q&R

Venir bientôt

Twitter

Q&R

Venir bientôt
Copyright © 2019 Gay Men's Sexual Health Alliance. All Rights Reserved.