S’aimer et se soutenir les uns les autres





Il y a toujours place à plus de bonté et d’amour...

Il arrive que l’on se sente vraiment bien avec soi-même et avec le monde tout autour; lorsque c’est le cas, on se sent souvent génial, invincible, parfait et sensationnel. Ces sentiments de bonheur peuvent aussi avoir un effet positif sur notre entourage. Dans ces moments, certains hommes de la communauté gaie choisissent de redonner, de faire des dons et d’offrir de leur temps bénévolement pour certaines causes.

L’étude Appel aux hommes Canada (2013) a invité ses participants à répondre à des questions sur les dons de charité :

  • 56 % des répondants ont déjà fait un don à un organisme œuvrant dans le domaine du VIH/sida
  • 23 % des répondants accordent une « priorité élevée » à la cause du VIH lorsqu’ils font des dons

 

Toutefois, il existe aussi des moments où l’on peut se sentir seul, anxieux, dévalorisé... comme si tout le monde autour de soi réussissait mieux. Une faible estime de soi amène inévitablement à « se sentir comme de la merde »! Malheureusement, ceci n’est pas rare pour des hommes gais qui sont ou qui ont été exposés à l’homophobie, à la biphobie, à la transphobie, au sexisme, au racisme ou à la misogynie depuis leur enfance. Que ce soit les blagues d’amis sur les homosexuels, les stéréotypes dans les médias ou l’intimidation vécue en raison de la différence, toutes ces expériences peuvent avoir un impact sur notre perception de soi.

Conseil : Afin d’aimer et de soutenir les autres, il faut d’abord s’aimer soi-même!

Selon un article du HuffPost Gay Voices publié en mai 2014 (Josh Hersh), nous pouvons enrichir nos vies (et celle des autres hommes gais) et les rendre plus agréables et animées en parlant avec notre cœur. Voici quelques idées de ce que vous pouvez dire :

  1. « Je suis fier de qui tu es »
  2. « Joins-toi à nous »
  3. « Qu’attends-tu de la vie? »
  4. « Comment puis-je être un meilleur ami? »
  5. « Je suis une personne forte, mais j’ai du mal en ce moment »
  6. « Je crains de m’ouvrir »
  7. « Que dirais-tu de lâcher ton téléphone? »
  8. Et tout ce qui est positif ou encourageant

 

Lisez la suite ici (en anglais seulement) : http://www.huffingtonpost.com/joshhersh/8-things-gay-guys-should-start-saying_b_5283639.html

Sources :
Étude Appel aux hommes Canada : www.appelauxhommes.ca

Blogues en vedette

En Ontario, on entend par « services de santé » les services qui font la promotion de la santé, prév
La biologie se rapporte aux éléments qui se trouvent à l’intérieur et à l’extérieur de notre corps.
De nombreuses recherches indiquent l’existence d’un rapport entre l’homophobie, la violence, le harc
Nous, les hommes gais, formons un groupe résilient. Nous en sommes conscients, et nous devrions pren
Bon nombre des lieux de rencontre dont nous disposons pour établir des contacts entre nous ont été c
D’après une étude qui a été menée en 2008, les revenus annuels des hommes gais sont inférieurs de 12

Poser un question

Curieux? Posez-nous une question

Q&R

Venir bientôt

Twitter

Q&R

Venir bientôt
Copyright © 2019 Gay Men's Sexual Health Alliance. All Rights Reserved.